Manger 5 fruits et légumes par jour, c’est bien, mais les manger de saison et locaux, c’est encore mieux !

Le confinement a remis la consommation locale et saine au cœur des habitudes alimentaires : 45 % des Français déclarent se tourner plus qu’avant vers des produits d’origine France.

Le saviez-vous ? Avant qu’un aliment arrive dans notre assiette, il parcourt en moyenne 1500 km. Évidemment, tous ces kilomètres parcourus par nos tomates ou nos fraises avant qu’elles n’arrivent dans notre panier ne sont pas sans impact sur l’environnement. Le transport en bateau ou en avion émet beaucoup de CO2, ce qui contribue largement au réchauffement climatique.

En plus, la consommation de produits importés comme le chocolat, le thé, les fruits tropicaux rime souvent avant avec une production peu contrôlée et donc avec des paysans parfois mineurs, exploités, voire même mis en esclavage. Favoriser les circuits courts, c’est aussi consommer plus éthique ! Mais l’origine de vos produits ne doit pas être le seul critère auquel faire attention. Si vous trouvez un abricot français en plein mois de décembre, il n’aura peut-être pas parcouru des milliers de kilomètres, mais il aura poussé sous serre surchauffée. Une tomate cultivée hors-saison aura un impact jusqu’à 20 fois supérieur en raison de la consommation d’énergie nécessaire pour chauffer la serre.

La consommation locale et de saison est aussi un gage de qualité : des fruits et légumes cueillis à maturité, goûteux et pleins de vitamines et de minéraux !

Pour vos produits frais, favorisez les achats directs auprès de producteurs locaux sur les marchés ou dans les fermes plutôt que dans les supermarchés.

Vous habitez en Île-de-France et vous vous demandez où acheter vos produits. Vous pouvez localiser des producteurs à côté de chez vous sur ce site : https://fermesdiledefrance.fr/

Previous Post Next Post