ET SI EN 2021 ON POUVAIT Y VOIR PLUS NET.

16 Avr 2021 | Transport | 0 commentaires

Et si en 2021 on pouvait y voir plus net

 Les transports en commun sont-ils polluants ? 

Saviez-vous que toutes les secondes, 77 personnes utilisent les transports en commun ? Et que les transports sont responsables de près d’ un tiers des émissions de gaz à effet de serre ? Avec le temps, nous prenons davantage conscience que ces trajets en transports favorisent la pollution de notre planète, et engendrent la dégradation de notre environnement.  La pollution a commencé dès le progrès de la civilisation humaine et impacte de plus en plus notre écosystème. Sans oublier que cela affecte durablement notre santé. 

La pollution la plus connue du public est la pollution atmosphérique due aux gaz d’échappements, qui cause des maladies respiratoires et contribue au réchauffement de la planète. D’autant plus que dans les grandes zones urbaines des pays développés, elle est devenue la première source de pollution, notamment en dioxyde d’azote, particules fines et benzène, trois polluants préoccupants pour la santé publique. En effet, ces particules fines, avec leur faible diamètre, parviennent à se frayer un chemin dans votre appareil respiratoire et d’autres organes comme votre cœur ce qui augmente  le risque d’affections cardiovasculaires ou encore de cancers. 

La pollution tue 

La route tient une place importante dans la pollution atmosphérique et le réchauffement climatique. Aujourd’hui, l’automobile mobilise 83 % des gaz à effet de serre. Cette pollution de l’air tue plus que l’alcool, elle provoque 48 000 morts par an en France. Des recherches sur la santé publique mettent également en lumière les effets néfastes sur la reproduction et le développement fœtal et neurologique des nouveau-nés. Aujourd’hui les coûts de santé liés à la pollution de l’air (décès prématurés, bronchites chroniques, etc.) représenteraient entre 20 et 30 milliards d’euros par an en France. La pollution a aussi un impact sur la psychologie et l’espèce animale. 

Des alternatives des transports en commun

Afin de jouer un rôle positif sur votre planète, vous pouvez favoriser la marche à pied, le vélo, le roller ou encore la trottinette. Ces moyens de transports gratuits, non polluants et rapides, sont des solutions écologiques accessibles à tous. Vous pouvez également utiliser d’autres moyens de transports comme le covoiturage en vous abonnant par exemple à un réseau de partage de voiture. Il s’agit d’une solution aussi bien pratique et efficace que conviviale ! 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *